Visite guidéé au cimetière des chiens d'Asnières

Qque commentaire et photos sur le cimetière des chiens d'Asnières: un dernier, émouvant hommage à nos amis les animaux de compagnie. Visite guidée par ...des chats, bien vivants et à la hauteur de leur tâche!

Sunday, September 10, 2006




tombes féeriques...


Une nouvelle sentinelle feline se manifeste: immobile, veille sur la tombe d'un chien...


oui... quoi dire de plus? laissons encore parler les images!

Thursday, August 24, 2006



La belle tombe de Plume




On l'appellera Marthe

Et là, surprise, une nouvelle guide se présente à nous!... visite de plusieurs tombes sous sa supervision...

Wednesday, August 23, 2006



Prise de vue panoramique

Tuesday, August 22, 2006

La tombe arlequin de Jackson


Un aristocrate...





Monday, August 21, 2006




...




Nos pas suivent le fil des souvenirs: tous ces animaux de compagnie qui ont laissé une trace dans le coeur de leur maître nous parlent encore, à nous, simples visiteurs inconnus: à travers le marbre et la pierre nous ressentons encore, comme par magie, ce qui a été leur joie de vivre, leur dédition, leur innocence.


et à Zouky


Un dernier hommage à Kiki

Sunday, August 20, 2006



Bon, la pause est terminée. Il est temps de commencer la visite guidée...



Josephine, sentinelle en velours noir, veille sur les depouilles des ses amis



et se relâche...
et elle nous montre toute sa reconnaissance pour être entrés dans le cimitière.
Elle a aussi un faible pour la tombe de Pataud...


Josephine se lâche...



Moi et Hector devant la première tombe qu'on rencontre, la tombe-monument de Barry, un chien Saint Bernard qui sauva la vie à 40 personnes.


Zoom sur Josephine, qui au début nous reçoit avec un air très sérieux.


Visite guidée par ...des chats, bien vivants et à la hauteur de leur tâche.
Ici a gauche, à l'entrée du cimitière, la chatte réceptionniste, qu'on nommera Josephine.

Un jour magique...

...ce jour d'août où moi et Hector on a decidé de visiter le Cimitière des Chiens d'Asnières, tout près de Paris: le souvenir de cette "ballade" nous restera gravé dans la mémoire pour longtemps.
Ce cimitière est un dernier, émouvant hommage à nos amis les animaux de compagnie: il a été voulu par un avocat, Georges Harmois, et une journaliste féministe, Marguerite Durand, et officiellement ouvert au public en 1899. A l'heure actuélle, et après diverses vicissitudes, c'est la mairie d'Asnières-sur-Seine qui a la gestion du cimitière.